Shinken derrière un reverse proxy

Shinken utilise son propre moteur pour servir les pages web. C’est ce qui fait que l’on attaque la WebUI via le port 7767 par défaut. C’est un peu moche alors va mettre un proxy nginx en frontale.

Installation de nginx

On supprime le vhost par défaut

On créé un nouveau vhost sous /etc/nginx/sites-available/shinken et on y place les lignes suivantes

On active le vhost

On relance nginx

Fini !

One thought on “Shinken derrière un reverse proxy”

  1. Frédéric MOHIER dit :

    Un petit complément dans le Wiki de la Web UI Shinken. Merci pour votre article qui m’a donné l’idée de compléter cette doc en ligne: https://github.com/shinken-monitoring/mod-webui/wiki/Frontend-Web-server

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *